Hephaistos | Dieu antique – Hephaistos

Hephaistos | Dieu antique – Hephaistos

Pour les Grecs, Hephaistos représente la divinité de la forge et du feu. Hephaistos est représenté comme un forgeron éclopé. Sa mère le jeta du haut du domaine des dieux. Sa génitrice est Héré, la déesse du mariage.

Les innombrables créations d'Hephaistos

Les épopées lui attribuent de multiples oeuvres. Hephaistos est raconté comme un artisan hors normes, confectionnant des armes ou des palais pour les principales figures du domaine des dieux. Le dieu de la forge a en particulier élaboré les flèches d’Apollon et le palais de Poséidon. Les géants à un oeil, les cyclopes, secondaient Hephaistos dans son ouvrage. Le marteau et l'enclume sont ses symboles.

Le mari d'une Charite ou de la déesse de l'amour

Hephaïstos serait le père d'Érichthonios, roi légendaire d’Athènes, enfanté par son sperme rejeté à terre par Athéna. Pour cela, les Athéniens sont souvent nommés « les enfants d’Hephaïstos ». Hephaistos a eu trois enfants : Cabiro, une nymphe, Palémon, un argonaute, et Périphétès, un brigand. Les légendes sur l'épouse et la descendance d’Hephaistos diffèrent en fonction des différents récits.

Durant 9 années, Hephaistos se cache sur une île. Il y apprend l'art de la forge. Selon la légende, le dieu a voulu prendre sa revanche sur Héra en concevant un trône piégé. L'objet fut envoyé dans le domaine des dieux en tant que cadeau et encagea Héré. Balancé du haut de l’Olympe par sa mère qui le considérait disgracieux, Hephaistos fut sauvé dans la Méditerranée par les nymphes Euronymé et Thétis.

Tout comme l’enclume, l’âne et le marteau, la béquille figure parmi les objets attribués à Hephaistos dans la mythologie grecque. Sur le célèbre Vase François, il est dessiné avec ses pieds tournés vers le dehors. Le dieu du feu et de la métallurgie, Hephaistos, est toujours incarné avec son handicap causé par Héré ou par Zeus.

Les Sujets

Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie

Trois lieux de cultes sont voués à hephaistos à Athènes : un autel dans l’ancien temple de l’Érechthéion, un autre à l’Académie et un temple...